VIDEO. Polémique sur la sécurité à Nice : Manuel Valls juge "insupportable la remise en cause permanente de la parole" de l'Etat

Le chef du gouvernement a répété son soutien à Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, et aux forces de l'ordre en marge d'un déplacement en Savoie.

FRANCE TELEVISIONS

"Dans ces moments-là, on a besoin d'unité." Invité à réagir à la polémique sur la présence de la police nationale lors de l'attentat du 14 juillet à Nice (Alpes-Maritimes), Manuel Valls a jugé "insupportable la remise en cause permanente de la parole de l'Etat, du préfet, des policiers". Le Premier ministre s'exprimait, jeudi 21 juillet, lors d'un déplacement à Saint-Martin-de-la-Porte (Savoie).

"Cazeneuve, un homme de très grande qualité"

Devant la presse, le chef du gouvernement a également répété son "soutien absolu et total" aux forces de l'ordre et au ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, un "homme d'Etat dont chacun connaît la précision, le goût de la vérité, l'intégrité""Le mensonge, la bassesse du débat public, les accusations infamantes sont ce qu'il y a de plus éloigné de Bernard Cazeneuve, un homme d'une très grande qualité politique, professionnelle et morale", a ajouté le Premier ministre.

Le Premier ministre Manuel Valls, le 15 juillet 2016 au palais de l\'Elysée, à Paris.
Le Premier ministre Manuel Valls, le 15 juillet 2016 au palais de l'Elysée, à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)