Récit d'une nuit d'horreur à Nice

La France a été une nouvelle fois frappée par l'horreur terroriste. À un peu plus de 22h30, jeudi 14 juillet, alors que plus de 100.000 personnes étaient venues assister au feu d'artifice à Nice, un camion a fauché des dizaines de personnes sur la Promenade des Anglais.

France 2

Il était près de 23h, le feu d'artifice vient de se terminer quand un camion blanc fonce dans la foule composée de familles et de touristes fauchant des dizaines de personnes sur 2 kilomètres. En quelques secondes, c'est la panique. "Le camion est arrivé dans le dos des gens", explique une témoin de la scène. "On a eu tellement peur. On a vu des cadavres partout" rapporte un autre.

Un bilan très lourd

La situation est confuse pour beaucoup, les autorités demandent aux Niçois de ne pas sortir de chez eux.  L'urgence : s'occuper des victimes et de leurs proches. Sur la promenade des Anglais, les forces de l'ordre abattent le conducteur du camion pour stopper sa course folle. Selon le dernier bilan provisoire, l'attaque a fait 84 morts et 18 blessés se trouvent en état d'urgence absolue. La France vient de connaître sa troisième tuerie de masse, dans une ville réputée pour être l'une des plus surveillées de France le jour de sa fête nationale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des ambulances arrivent à l\'hôpital Pasteur de Nice (Alpes-Maritimes), le 14 juillet 2016. 
Des ambulances arrivent à l'hôpital Pasteur de Nice (Alpes-Maritimes), le 14 juillet 2016.  (MAXPPP)