Radicalisation islamiste : ces psychologques qui combattent l'endoctrinement

Une centaine de Niçois sont partis combattre en Syrie. France 3 a suivi des psychologues qui interviennent auprès de ces jeunes qui basculent.

France 3

L'une est psychothérapeute, l'autre psychologue à Nice (Alpes-Maritimes). Depuis l'attentat, ces deux femmes se mobilisent bénévolement. À la maison pour l'accueil des victimes, elles viennent en aide aux personnes choquées, aux familles endeuillées, des échanges indispensables, mais à l'abri des caméras. "C'est surtout les écouter, à partir d'eux-mêmes, de leur vécu, explique Brigitte Juy-Erbibou, psychothérapeute de l'association Entre'autres. Parfois, certains sont en boucle sur les mêmes événements qui ont fait traumatisme. Le fait de les mettre en mot les aide à évacuer." 

Décrypter la radicalisation 

Ces deux femmes font partie de l'association Entre'autres. Elles ont tenté de décrypter la radicalisation. Depuis des années, les bénévoles vont à la rencontre des familles dans les quartiers sensibles d'où sont partis beaucoup de jeunes. Ils échangent avec les imams pour comprendre l'embrigadement. L'association est devenue formateur officiel des services publics. À la demande des juges, elles suivent aussi plusieurs jeunes radicalisés.

Le JT
Les autres sujets du JT