Lutte contre le terrorisme : un dispositif de blocs de béton à Nancy

Comme dans plusieurs villes et dans un contexte terroriste, Nancy (Lorraine) accueille un dispositif à base de blocs de béton pour bloquer les véhicules.

France 3

Suite aux attentats de ces derniers mois, et notamment à celui de Nice, le 14-juillet, des plots de 2 tonnes encadrent la place Stanislas, à Nancy (Lorraine), depuis quelques jours. Ils entravent le passage dans les trois rues qui mènent à ce joyau du XVIIIe siècle. Le dispositif, censé rassurer, agace plus d'un habitant : "c'est moche", déplore une femme.

Plusieurs villes concernées

Lors de festivités cet été, la place Stanislas peut accueillir jusqu'à 25.000 personnes. Alors la municipalité a fait le choix de ce dispositif pour empêcher toute intrusion de camion terroriste, et tant pis si les plots empiètent sur les terrasses. En France, d'autres villes comme Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) ou Valras (Hérault) ont aussi fait le choix de ces blocs de béton. "Maintenir nos animations", c'est important, justifie Guy Gomes, maire de Valras. Dans cette ville, les plots sont censés rester jusqu'à fin septembre.

Le JT
Les autres sujets du JT