Attentat de Nice : une aide psychologique offerte à tous ceux qui le souhaitent

Deux jours après le terrible attentat de Nice (Alpes-Maritimes), les victimes sont encore nombreuses. France 2 fait le point.

France 2

Le bilan de l'attentat de Nice (Alpes-Maritimes) est de 84 morts. Plusieurs hôpitaux sont donc mobilisés depuis la nuit du 14 juillet, avec toujours des hommes, des femmes et des enfants entre la vie et la mort. "Le bilan mortel reste inchangé, mais en plus des 200 personnes blessées dont nous vous avons parlé, une centaine d'autres Niçois se sont présentés dans les hôpitaux depuis hier", rapporte Sébastien Pouquet en direct de l'hôpital Pasteur à Nice.  

La culpabilité du survivant 

"Parmi eux, nombreux sont ceux à être encore hospitalisés ce soir. 26 sont en réanimation dont cinq enfants", ajoute le journaliste de France 2. Dans les hôpitaux, ce sont souvent des familles brisées qu'il a fallu aider. Une aide psychologique pour les blessés, les proches des victimes bien sûr, mais aussi pour tous ceux qui étaient présents au moment du drame. Pour beaucoup, la culpabilité, celle d'être encore en vie. Les psychologues accueillent tous ceux qui le souhaitent dans la Maison d'aide aux victimes. La terreur n'épargne pas ceux qui l'ont côtoyée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des secours arrivent avec des blessés à l\'hôpital Pasteur à Nice après l\'attaque qui a fait au moins soixante morts sur la Promenade des Anglaus, le 15 juillet 2016.
Des secours arrivent avec des blessés à l'hôpital Pasteur à Nice après l'attaque qui a fait au moins soixante morts sur la Promenade des Anglaus, le 15 juillet 2016. (NICE MATIN / MAXPPP)