Attentat de Nice : qu'est ce que la réserve nationale ?

François Hollande a annoncé le recours à des citoyens réservistes pour seconder les policiers et les gendarmes, après l'attentat de Nice jeudi 14 juillet.

France 3

Après l'attentat de Nice qui a fait au moins 84 morts, François Hollande a annoncé le recours à des citoyens réservistes pour seconder les forces de l'ordre : c'est ce qu'on appelle la réserve nationale. Que représente-t-elle et qui sont ces personnes qui la composent ? Si certains de ces réservistes sont d'anciens soldats, d'autres n'ont aucune expérience militaire. Il s'agit de volontaires issus de la société civile, qui servent en moyenne une trentaine de jours par an dans l'armée.

Des actions de contrôles aux frontières

Âgés d'au moins 17 ans, ils ont tous reçu une formation spécifique, notamment un entrainement au tir. Et pour être opérationnels, ils doivent être en excellente condition physique. Suite à l'annonce du chef de l'État, dès cet été, ces réservistes pourraient être appelés en renfort, dans un premier temps pour des actions de contrôles aux frontières.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des réservistes de la gendarmerie nationale en formation, en avril 2010.
Des réservistes de la gendarmerie nationale en formation, en avril 2010. (PATRICK VALASSERIS / AFP)