Attentat de Nice : mobilisation des réservistes et prolongation de l'état d'urgence

En direct de l'Élysée, Laurence Ragon fait le point sur l'agenda de François Hollande.

France 3

Un conseil de défense et de sécurité restreint s'est réuni à l'Élysée ce samedi 16 juillet, après l'attentat de Nice qui a fait au moins 84 victimes, jeudi. "La matinée a été très chargée pour le président puisque ce conseil a duré à peu près deux heures", indique Laurence Ragon en direct depuis l'Élysée. "Dans la foulée, le gouvernement a été convoqué. Il s'agissait de définir les modalités des mesures prises au lendemain du carnage de Nice, à savoir la mobilisation de milliers de réservistes et la prolongation de l'état d'urgence", poursuit-elle. 

"Afficher sa détermination" 

Cet état d'urgence sera décrété pour trois mois supplémentaires après le vote des députés prévu mercredi et celui des sénateurs prévu jeudi. "Cette après-midi, il n'y a rien d'annoncé à l'agenda officiel du président. François Hollande devait partir pour une mini tournée européenne après le Brexit mais son agenda risque d'être bouleversé. Le chef de l'État entend, en tout cas, afficher sa détermination et la totale mobilisation de l'exécutif après le drame de Nice", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande a prononcé un discours après l\'attaque au camion de Nice (Alpes-Maritimes), dans la nuit de jeudi à vendredi 15 juillet 2016.
François Hollande a prononcé un discours après l'attaque au camion de Nice (Alpes-Maritimes), dans la nuit de jeudi à vendredi 15 juillet 2016. (FRANCETV)