Attentat de Nice : les blessés rapidement pris en charge

Après l'attaque au camion qui a fait au moins 84 morts jeudi 14 juillet à Nice, les personnels de soin ont été réquisitionnés très rapidement.

France 2

Après l'attentat de Nice, qui a fait au moins 84 morts jeudi 14 juillet, l'attente est insoutenable devant l'hôpital Pasteur de la ville, ce vendredi. Brian, 18 ans, blessé à la jambe, a perdu sa meilleure amie. "Le camion a commencé à écraser tout le monde, tout le monde a eu peur, ensuite j'ai perdu la trace de mon amie et les coups de feu ont commencé", témoigne-t-il au micro de France 2. Toute la journée, médecins et personnel médical ont enchaîné les opérations et les soins.

Beaucoup d'enfants parmi les blessés

Le "plan blanc" a d'ailleurs été déclenché, les ambulances sont arrivées par dizaines. En tout, il y aurait plus de 200 blessés, dont "50 sont dans un état critique", explique Sébastien Pourquet, en direct de l'hôpital Pasteur. Il ajoute : "Il y a notamment beaucoup d'enfants". Les blessés que France 2 a pu interroger ont tenu à souligner "la qualité des soins et des équipes médicales, qui d'ailleurs, travaillent toujours activement, ce soir", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des ambulances arrivent à l\'hôpital Pasteur de Nice (Alpes-Maritimes), le 14 juillet 2016. 
Des ambulances arrivent à l'hôpital Pasteur de Nice (Alpes-Maritimes), le 14 juillet 2016.  (MAXPPP)