Attentat de Nice : le point sur l'enquête

Après l'attaque au camion qui a fait au moins 84 victimes à Nice jeudi 14 juillet, cinq personnes ont été mises en garde à vue.

France 3

36 heures après l'attentat de Nice qui a fait au moins 84 victimes et de nombreux blessés jeudi 14 juillet, cinq personnes sont toujours en garde à vue. "Parmi elles, il y a l'ex-femme du terroriste, entendue depuis vendredi et dont la garde à vue a été prolongée. Et puis il y a quatre hommes, qui font partie de l'entourage du tueur présumé", explique Charlotte Gillard, envoyée spéciale de France 3 à Nice.

Des complices ?

Ces personnes ont témoigné du changement récent du comportement de Mohamed Lahouaiej Bouhlel de sa radicalisation. Il aurait même mentionné l'organisation État islamique, "mais prudence, car les enquêteurs cherchent à déterminer s'il a bénéficié de complices. Or quelques dizaines de minutes avant son passage à l'acte, il aurait été contact avec l'une de ces personnes", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers inspectent le camion utilisé lors de l\'attaque à Nice (Alpes-Maritimes), le 15 juillet 2016.
Des policiers inspectent le camion utilisé lors de l'attaque à Nice (Alpes-Maritimes), le 15 juillet 2016. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)