Attentat de Nice : Cérémonie inter-religieuse pour rendre hommage aux victimes

Une cérémonie inter-religieuse était organisée ce vendredi 14 juillet à Nice (Alpes-Maritimes). Tous les représentants des différentes religions tenaient à s'associer pour dénoncer la barbarie de cet acte terroriste.

France 3

Familles et proches de victimes unis dans l'épreuve pour un temps de recueillement, un an après l'attentat de Nice (Alpes-Maritimes). 86 bougies sont d'abord allumées en mémoire des disparus, puis un à un leur nom est égrené. Leonardo Villani a perdu quatre membres de sa famille le soir de l'attentat. Il vit cette célébration comme un moment d'apaisement pour surmonter la douleur. "J'ai perdu mon fils, mon petit-fils, mon ex-femme et son chéri. Ma fille Caroline Villani a été blessée. Ça faisait un an que je n'étais pas venu ici, il fallait à tout prix que je vienne pour l'hommage dédié à ma famille. Ça me fait du bien au cœur", livre-t-il.

Un message de deuil et d'espérance

La cérémonie s'est tenue dans le cadre verdoyant de la Villa Masséna, à quelques dizaines de mètres seulement de la Promenade des Anglais. Pour beaucoup de familles, cette cérémonie est une étape dans leur long travail de reconstruction. Devant les familles des victimes, des représentants de sept religions ont délivré des messages évoquant le deuil et l'espérance. Une minute de silence a été observée, la cérémonie de ce vendredi matin, 14 juillet, est le premier temps fort de cette journée d'hommage.  

Le JT
Les autres sujets du JT
A Nice (Alpes-Maritimes), la promenade des Anglais a été sécurisée sur trois kilomètres pour empêcher toute attaque au camion-bélier.
A Nice (Alpes-Maritimes), la promenade des Anglais a été sécurisée sur trois kilomètres pour empêcher toute attaque au camion-bélier. (VALERY HACHE / AFP)