Après l'attentat de Nice, les fêtes de Bayonne annulées ?

Après le drame de Nice, faut-il maintenir certaines manifestations estivales ? À Bayonne, un million de visiteurs est attendu la semaine prochaine pour la 80e édition des fêtes de la ville. Mais le plus gros événement populaire du sud-ouest aura-t-il lieu ?

France 2

Moment de la remise symbolique des clés à la cité. Le rituel existe depuis 80 ans, mais cinq jours après l'attentat de Nice (Alpes-Maritimes), les traditionnelles fêtes de Bayonne pourraient être annulées. Une éventualité qui inquiète la majorité des Bayonnais. "Quand on voit le bonheur qu'ont les gens pendant cinq jours, ça serait dommage de leur enlever ça. Et puis je crois que les fêtes de Bayonne permettent à la ville et au Pays Basque d'être connu dans toute la France", dit un homme.

Un million de visiteurs attendu

Ces fêtes sont l'un des événements estivaux les plus attendus. Elles drainent en moyenne un million de personnes. De quoi ramener une clientèle importante aux commerçants. "Ça nous permet d'avoir une petite bouffée d'oxygène pour passer l'hiver. On en a besoin", dit le propriétaire d'un bar.
Depuis leur création en 1932, les fêtes de Bayonne n'ont été interrompues que pendant l'occupation. Impensable donc pour les habitants de les annuler malgré quelques craintes.

Le JT
Les autres sujets du JT
La foule rassemblée pour les fêtes de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), le 27 juillet 2014.
La foule rassemblée pour les fêtes de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), le 27 juillet 2014. (GAIZKA IROZ / AFP)