Trappes : l'assaillant "était l'ombre de lui-même" depuis sa séparation, selon un ami d'enfance

Une attaque au couteau a fait deux morts et un blessé grave à Trappes (Yvelines) ce jeudi 23 août. L'assaillant a été tué par la police après s'être retranché dans un pavillon. Les victimes sont sa mère et sa soeur.

FRANCE 3

Ce quartier pavillonnaire de Trappes (Yvelines) est entièrement bouclé, et la confusion règne. Un homme armé d'un couteau vient de s'en prendre à plusieurs personnes. L'assaillant tue sa mère et sa soeur avant de s'en prendre à un passant grièvement blessé. Puis, l'homme se retranche dans un pavillon de la rue Camille Claudel avant d'en sortir couteau à la main. La police l'abat.

"Il a pété un plomb"

Pour l'heure, peu d'informations sur l'assaillant. Il s'appelle Kamel S., a 36 ans, aurait déclaré une entreprise de chauffeur VTC. Son ami d'enfance l'a vu avant-hier. Depuis sa séparation, il ne le reconnaissait pas. "Il était l'ombre de lui-même, témoigne-t-il. Si quelqu'un l'avait surveillé, amené à l'hôpital psychiatrique, je pense qu'on aurait pu éviter ça. Je ne sais pas ce qui s'est passé ce matin, il a pété un plomb, pour tuer sa mère et sa soeur...". Beaucoup d'interrogations subsistent : s'agit-il uniquement d'un différend familial, ou avait-il des motivations terroristes. Il était connu de la police et de la justice. Opportunisme ou pas, Daech a revendiqué cette attaque.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers après une attaque au couteau perpétrée à Trappes (Yvelines), le 23 août 2018.
Des policiers après une attaque au couteau perpétrée à Trappes (Yvelines), le 23 août 2018. (PHILIPPE WOJAZER / X00303)