Jihadistes français : des questions sur leur retour

Le retrait annoncé des Américains de Syrie fait envisager au gouvernement français le retour des jihadistes français, tel que l'a déclaré Christophe Castaner, ce mardi 29 janvier à l'Assemblée nationale.

FRANCE 2

La plupart de ces femmes sont des épouses de jihadistes. Leurs enfants ont faim. Elles viennent de quitter les villages tenus jusqu'à présent par Daech. Plus loin, les hommes. Ils ont été arrêtés par les forces kurdes. Elles mènent l'offensive sur l'ultime réduit du groupe État islamique. Dans la foule, cette Française. Elle dit s'appeler Mathilde, être originaire de Tours (Indre-et-Loire). 

250 Français combattent toujours


Combien sont-ils, ces Français partis faire le jihad ? Certains ont été arrêtés. Ils sont en prison ou dans les camps tenus par les Kurdes. 15 hommes, 25 femmes, 70 enfants. Mais il y a aussi des Français qui combattent encore : 250, selon les autorités. Ces hommes et femmes auront-ils le choix ? Pourront-ils rester en Syrie s'ils le souhaitent ? Pas de réponse, les modalités de ces rapatriements ne sont pas arrêtées. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Mathilde, femme de jihadiste retenue en Syrie
Mathilde, femme de jihadiste retenue en Syrie (FRANCE 2)