Attentat déjoué à Marseille : les intentions des deux terroristes présumés se précisent

L’enquête sur l’attentat déjoué à Marseille (Bouches-du-Rhône) avance. Ce mercredi 26 avril, on en sait plus sur les cibles qu’avaient repérées les deux terroristes présumés.

FRANCE 2

Ambroise Bouleis, en direct de Marseille, fait le point sur l’avancée de l’enquête sur le projet d’attentat déjoué à Marseille. "C’est le matériel informatique des deux hommes qui a parlé et qui a révélé l’historique de leurs recherches internet. Ces recherches concernaient non seulement des hommes politiques, mais aussi des lieux de fête à Marseille, des lieux de rassemblement. Des bars, spécifiques aux communautés russes, juives ou américaines, faisaient partie des cibles possibles. Ces trois communautés avaient déjà été visées par la propagande du groupe Etat islamique".

5 nouvelles gardes à vue

Le journaliste poursuit : "Un des deux suspects entendus affirme que rien n’était encore décidé. Il assure qu’ils étaient sur le point de renoncer à leur projet d’attentat, peut-être en raison d’une récente blessure de son coéquipier. Cependant, les policiers poursuivent leurs investigations, notamment autour des possibles complicités. Mardi, cinq hommes ont été interpellés, 4 à Nancy et le cinquième à Miramas, dans les Bouches-du-Rhône. Ils ont tous été placés en garde à vue".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des membres de la police judiciaire à Marseille, après l\'interpellation de deux hommes suspectés de préparer un attentat pendant la présidentielle, le 18 avril 2017.
Des membres de la police judiciaire à Marseille, après l'interpellation de deux hommes suspectés de préparer un attentat pendant la présidentielle, le 18 avril 2017. (BORIS HORVAT / AFP)