Cet article date de plus d'un an.

Nouvelle-Calédonie : Nouméa ferme ses plages pour au moins huit mois après des attaques de requins

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Nouvelle-Calédonie : Nouméa ferme ses plages pour au moins huit mois après des attaques de requins
Article rédigé par France 3 - F. Prabonnaud, Nouvelle-Calédonie la 1ère, P. Guény
France Télévisions
France 3
En Nouvelle-Calédonie, après plusieurs attaques de requins, les plages de Nouméa seront jusqu’à la fin de l’année. Une catastrophe pour les commerçants.

Les plages de Nouméa (Nouvelle-Calédonie) seront interdites à la baignade pour encore plusieurs mois. La décision a été prise au mois de février, suite à l’attaque mortelle d’un touriste australien par un requin. La maire de Nouméa vient de décider de la prolonger jusqu’à la sécurisation des plages par des barrières anti-requins. Il faudra patienter au moins jusqu’au mois de novembre.  

Des fermetures de restaurants ?  

Habitants comme touristes, bien que compréhensifs, sont partagés autour de cette décision. La fréquentation du restaurant de Jean-Claude Da Costa, à la Baie-des-Citrons, a déjà baissé. Le propriétaire s’inquiète d’une fermeture qui dure. "[Pour] les restaurateurs (…), c’est catastrophique. L’après-midi, on n’a plus aucun client", déplore ce dernier. En plus de la sécurisation des plages, Nouméa a lancé une campagne de capture des requins tigres et bouledogues. 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.