Rave-party à Redon : le maire dénonce une "intention d'en découdre plus que de faire la fête"

"Nous sommes bien impuissants devant des hommes et des femmes qui se rassemblent sur un site", a regretté Pascal Duchêne.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les participants à la rave-party de Redon (Ille-et-Vilaine), le 19 juin 2021. (FRANCK DUBRAY / MAXPPP)

"Lorsqu'on est lourds de boules de pétanque et de projectiles, c'est qu'on a, a priori, l'intention d'en découdre plus que de faire la fête", a estimé samedi 19 juin sur franceinfo Pascal Duchêne, le maire de Redon (Ille-et-Vilaine), où les militaires tentent de disperser une fête sauvage depuis le début de la nuit, sur une vaste zone de la commune.

>> Rave-party à Redon : suivez la situation en direct

"Au moment où je vous parle [12 heures samedi] la situation est apaisée, il n'y a plus de heurts, mais la tension est palpable", a décrit l'élu, précisant que "les forces de gendarmerie sont en veille". Pendant plus de sept heures, elles ont fait face à des fêtards décidés à rester aux alentours de l'hippodrome, dans un climat "violent par les bruits que j'ai pu entendre, les bruits d'explosions de projectiles, de grenades et autres cocktails Molotov", a raconté Pascal Duchêne.

Le maire de Redon précise que la zone est un "marais asséché très vaste, qui s'étend sur plusieurs hectares", ce qui rend difficile l'intervention des forces de l'ordre. Selon lui, "les organisateurs avaient l'intention de faire la fête sur une commune située à une trentaine de kilomètres de Redon", mais "leur plan a été déjoué".

Les participants se sont ensuite "rabattus sur Redon", d'abord en se rassemblant sur le parking d'un hypermarché, puis en rejoignant l'hippodrome. "Les gendarmes étaient déjà là, avertis par leurs collègues de Loire-Atlantique", a précisé le maire, ajoutant que "la ville était quadrillée et les accès contrôlés". "Nous sommes bien impuissants devant des hommes et des femmes qui se rassemblent par milliers sur un site", a regretté Pascal Duchêne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.