Aude : des tombes d'anciens combattants "taguées et dégradées"

Vingt-et-une sépultures ont été profanées "mais pas ouvertes", a précisé, mardi, la préfecture. 

Des dégradations ont été constatées dans le cimetière d\'Alzonne (Aude), le 24 août 2015.
Des dégradations ont été constatées dans le cimetière d'Alzonne (Aude), le 24 août 2015. ( GOOGLE MAPS)

Vingt-et-une tombes ont été profanées dans le cimetière de la commune d'Alzonne (Aude), ont constaté les gendarmes, lundi 24 août. Contactée par francetv info, la préfecture a précisé, mardi, que les tombes ont été "taguées et dégradées, mais pas ouvertes".

Une enquête judiciaire est en cours

"Il s'agit principalement de tombes d'anciens combattants de la première guerre mondiale", a précisé l'administration. Une enquête judiciaire est en cours auprès des services de gendarmerie.

"Tous les moyens seront mis en œuvre pour retrouver les responsables de ces actes indignes et stupides et les déférer devant la justice", a indiqué, dans un communiqué, le préfet de l'Aude, Jean-Marc Sabathé. Il a adressé "son soutien aux familles victimes de ces dégradations" et a tenu "à les assurer de la mobilisation des services".