Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Profanation de tombes juives : Hollande appelle à un "sursaut" national

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE TELEVISIONS
Article rédigé par
France Télévisions

Le chef de l'Etat a réagi, lundi, à l'acte antisémite commis, ce week-end, à Sarre-Union, dans le Bas-Rhin. 

En déplacement à Montry (Seine-et-Marne), François Hollande a vivement condamné, lundi 16 février, la profanation de plus de 200 tombes dans le cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin). "Rien ne sera toléré et rien ne sera laissé comme ça sans réaction", a déclaré le président de la République, appelant à un "sursaut de la communauté nationale".

Les propos de Nétanyahou condamnés

S'adressant à la communauté juive "présente depuis des siècles dans notre pays, qui a connu déjà les horreurs que vous savez" au cours de la seconde guerre mondiale, le chef de l'Etat a déclaré que la France avait "pour les juifs qui vivent ici la considération la plus forte, comme d'ailleurs à l'égard de tous les ressortissants français".

Faisant écho à Manuel Valls, qui a regretté, lundi matin sur RTL, les propos du Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, François Hollande a déploré "les paroles prononcées en Israël qui laisseraient penser que les juifs n'auraient plus leur place en Europe, et en France en particulier". "A nous d'assurer à tous les juifs de France, plus largement à tous les citoyens de France, la sécurité, le respect, la reconnaissance et la dignité", a-t-il insisté, avant d'indiquer qu'il se rendra, mardi, à la cérémonie organisée au cimetière juif de Sarre-Union. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.