Brésil : des manifestations après la mort d’un homme noir tué par la police

Publié
Brésil : des manifestations après la mort d’un homme noir tué par la police
FRANCEINFO
Article rédigé par
B. Mousset, E. Revidon - franceinfo
France Télévisions

À Sao Paulo, mercredi 1er juin, des milliers de manifestants ont dénoncé les violences policières après la mort d'un homme noir lors d'un contrôle routier. Enfermé dans le coffre d'un véhicule de police, il a été asphyxié par le gaz d'une bombe lacrymogène.

Un visage et un nom : Genivaldo Santos, un jeune brésilien noir. Il a été retrouvé mort asphyxié dans le coffre d’un véhicule de police après un contrôle ayant mal tourné. Le drame s’est produit dans une favela de Rio de Janeiro. Son décès a ravivé les plaies communautaires dans le pays. Ce jeudi 2 juin, ils ont été nombreux à manifester dans les grandes villes du pays pour réclamer justice.

6 000 personnes mortes dans des opérations policières en 2021

La veille, dans un autre quartier défavorisé de la ville, une descente de police contre les narcotrafiquants s’est terminée en fusillade. 23 personnes ont été abattues. L’un des bilans les plus lourds à Rio. L’an dernier au Brésil, plus de 6 000 personnes sont mortes dans des opérations policières. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.