Affaire Adama Traoré : deux témoins clés vont être entendus

Une femme présente lors de la tentative d'interpellation et un homme chez qui Adama Traoré s'est réfugié avant sa mort sont entendus jeudi 2 juillet par le juge d'instruction. Ces auditions pourraient ouvrir un éclairage décisif sur la mort d'Adama Traoré, après son interpellation par les gendarmes, le 19 juillet 2016.

FRANCE 2

C'est une nouvelle étape importante dans l'affaire Adama Traoré. Jeudi 2 juillet, deux témoins, un homme et une femme, sont entendus par le juge d'instruction. Des auditions que l'avocat de la famille réclame depuis longtemps. "Ce sont des témoins importants, il est normal que le juge les entende. Cela n'a pas été le cas pendant quatre ans, donc nous espérons que la vérité pourra un petit peu avancer", explique Maître Yassine Bouzrou.

Deux témoignages qui pourraient être décisifs

Le premier pourrait être un témoin clé. En juillet 2016, à Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise), c'est chez lui qu'Adama Traoré se réfugie après avoir échappé par deux fois aux gendarmes. Dans sa première déposition, le témoin avait décrit le jeune homme dans un état de fatigue et d’essoufflement important. Selon la famille d'Adama Traoré, c'est notamment sur la base de ce témoignage que s'appuie la défense des gendarmes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants contre les violences policières, à Paris, le 20 juin 2020. 
Des manifestants contre les violences policières, à Paris, le 20 juin 2020.  (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)