Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Police-secours est submergé par des appels fantaisistes, souvent malveillants

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
ANNE-CHARLOTTE HINET et TATIANA DALIGAULT - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Trois appels sur quatre au 17 ne sont pas urgents. France 2 a passé plusieurs heures sur la plateforme de l'agglomération de Lille (Nord), la plus grande de France.

Quelque 60% des appels téléphoniques pour Police-secours sont injustifiés.Une large majorité des personnes qui composent le 17 sont des blagueurs, des illuminés, ou encore des personnes qui ont envie de parler de leurs problèmes personnels. Police-secours est disponible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, et reçois cinq millions d'appels l'année. La mission initiale des agents qui répondent est de secourir des personnes qui rencontrent des situations graves et urgentes.

Des "appels polluants"

Le 17 est submergé par des appels fantaisistes, souvent malveillantes. Certaines personnes s'en servent pour recueillir de simples renseignements, comme cette femme qui a perdu ses clés ou cet homme qui cherche à tester sa ligne téléphonique.

Le régulateur de Police-secours parle "d'appels polluants" qui empêchent de traiter la véritable urgence. France 2 a passé plusieurs heures sur la plateforme du 17 de l'agglomération de Lille (Nord), la plus grande de France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.