VIDEO. Un homme brûlé après avoir été "tasé" et gazé par des policiers en 2013

Ces images, relayées sur les réseaux sociaux, datent de juillet 2013. Elles ont été filmées place de la Nation, à Paris.

La scène a été filmée en juillet 2013, place de la Nation à Paris, mais refait surface seulement maintenant. Sur ces images, relayées sur les réseaux sociaux mardi 9 janvier, on voit un homme insulter des policiers, avant d'être aspergé de gaz lacrymogène et visé par un Taser. La combinaison des deux provoque des flammes, l'individu est alors brûlé et se met à terre. "Faut pas gazer ! Putain, qui c'est qui a gazé !" peut-on alors entendre sur l'enregistrement.

Contactée par franceinfo, la préfecture de police confirme l'incident et indique que l'homme n'a pas été grièvement blessé. L'affaire a donné lieu à une enquête de l'IGPN, l'Inspection générale de la police, sans pour autant aboutir à une sanction à l'égard d'un des agents présents ce jour-là.

Cette vidéo a sensibilisé les policiers au mélange gaz lacrymogène et Taser. En janvier de la même année, un homme avait déjà été hospitalisé à Rouen (Seine-Maritime), après avoir été blessé et grièvement brûlé par une explosion provoquée par le Taser d'un gendarme. Là encore, du gaz lacrymogène avait été utilisé au même moment.

Un jeune homme a été blessé en juillet 2013, place de la Nation à Paris, après avoir été aspergé de gaz lacrymogène et visé par un Taser par des policiers.
Un jeune homme a été blessé en juillet 2013, place de la Nation à Paris, après avoir été aspergé de gaz lacrymogène et visé par un Taser par des policiers. (DR)