Policiers attaqués dans le Val-d'Oise : le patron de la police nationale dénonce "une tentative de meurtre"

Frédéric Veaux, le patron de la police nationale, a adressé jeudi un message à l'ensemble des fonctionnaires de police pour leur témoigner de son soutien, après l'attaque subie par deux policiers à Herblay, mercredi soir.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Frédéric Veaux, le directeur général de la police nationale, le 31 août 2020 à Paris. (ARTHUR NICHOLAS ORCHARD / HANS LUCAS / AFP)

Après le choc, c'est désormais la colère qui semble régner au sein de la police nationale. Deux jours après la violente agression subie par deux membres de la police judiciaire de Cergy-Pontoise à Herblay (Val-d'Oise), le directeur général de la police nationale (DGPN) a lui aussi réagi, après Gérald Darmanin et Jean Castex. Frédéric Veaux a dénoncé "la brutalité et le caractère insupportable" de l'agression par balles dont ont été victimes ses deux collègues.

Dans ce courrier, dont l'AFP a eu connaissance, le patron de la police nationale souligne que les deux policiers de l'antenne de police judiciaire de Cergy "ont été victimes d'une tentative de meurtre dans des conditions particulièrement sauvages et odieuses".

"J'ai une confiance totale envers les enquêteurs"

"Cette affaire nous révolte et nous bouleverse", poursuit Frédéric Veaux, ajoutant penser "d'abord" aux deux victimes, "à leur famille dont [il] mesure l'inquiétude et la souffrance", ainsi qu'à tous "les policiers de tous grades et de tous services, personnels techniques et scientifiques, administratif qui [ressentent] au plus profond [d'eux-mêmes] la brutalité et le caractère insupportable de ces actes".

Il conclut ce courrier avec un mot pour les policiers en charge de l'enquête. "J'ai une confiance totale envers les enquêteurs qui vont établir les faits, retrouver leurs auteurs et les arrêter pour que les sanctions les plus sévères soient prononcées". Le DGPN a pu s'entretenir à l'hôpital à deux reprises avec le plus âgé des policiers.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.