Policiers attaqués dans le Val-d'Oise : Jean Castex fustige des "lâches individus" qui ont "pris pour cible la République"

Le Premier ministre a réagi à la violente agression subie par deux policiers de la police judiciaire à Herblay, mercredi soir.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre Jean Castex, à l'Assemblée nationale, le 6 octobre 2020. (THOMAS PADILLA / MAXPPP)

Après Gérald Darmanin, Jean Castex durcit lui aussi le ton. Le Premier ministre a fustigé, jeudi 8 octobre, les trois personnes qui ont "odieusement attaqué" et grièvement blessé par balle deux policiers à Herblay (Val-d'Oise), de "lâches individus" qui "ont aussi pris pour cible la République", a écrit le chef du gouvernement sur Twitter. Il affirmé également sa "solidarité avec les familles de nos héros du quotidien et indéfectible soutien à leurs collègues".

Deux policiers en mission de surveillance ont été attaqués et grièvement blessés par balle par trois individus qui leur ont volé leurs armes, mercredi soir à Herblay, (Val-d'Oise), un acte d'une "grande sauvagerie", selon le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

Cette attaque intervient à la veille d'un déplacement du Premier ministre à Toulouse où il doit signer le premier "contrat de sécurité intégrée" avec le maire de la ville après avoir échangé avec des forces de l'ordre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.