Cet article date de plus de quatre ans.

Police : l'expérimentation des caméras mobiles va se développer

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Police : l'expérimentation des caméras mobiles va se développer
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La violente interpellation de Théo à Aulnay-sous-Bois a relancé les débats sur les rapports entre police et population. Près de 2 600 caméras mobiles vont prochainement être déployées au bénéfice des forces de l'ordre.

Les caméras de police font déjà partie du quotidien de certains policiers et gendarmes. Appelées aussi caméras-piétons, ces appareils se déclencheront désormais automatiquement et leur expérimentation va se développer. Un débat relancé depuis la violente interpellation de Théo à Aulnay-sous-Bois. 2 000 caméras vont être fournies à la Police nationale, 600 pour la gendarmerie.

"Un niveau de sécurité supplémentaire"

Un moyen d'apaiser des interventions selon le ministre de l'Intérieur. "Le déclenchement automatique qui va être celui prévu dans le cadre de la loi égalité-citoyenneté va apporter un niveau de sécurité supplémentaire dans les contrôles d'identité et les interventions qui se passeront dans nos quartiers", a expliqué Bruno Le Roux. Les images captées ne sont pas visionnées en direct, mais consultées à postériori en cas de besoin. 1 600 caméras sont actuellement déployées sur le territoire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Police

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.