Attaque au cocktail Molotov : un policier entre la vie et la mort dans l'Essonne

L'attaque au cocktail Molotov de deux véhicules de police, samedi 8 octobre dans l'Essonne, suscite beaucoup de questions et de stupéfaction.

France 2

Le quartier de Viry-Châtillon dans l'Essonne est sous haute surveillance suite à l'agression d'agents de police survenue, hier, samedi 8 octobre. Deux voitures de police ont été incendiées au cocktail Molotov. À l'intérieur se trouvaient quatre agents pris au piège par une quinzaine d'individus. Les habitants du quartier ont tenté de porter secours aux agents de police : "je n’ai pas dormi de toute la nuit. Hier, quand je parlais avec deux des blessés, j'ai pleuré", témoigne anonymement un habitant.

Une caméra de surveillance fait l'objet de l'agression

Une violence quotidienne que dénoncent les habitants du quartier : "J'ai la peur au ventre", confie l'une des habitantes. L'objet de cette agression n'est autre qu'une caméra de vidéo surveillance stratégiquement placée à un carrefour connu pour ses vols à la portière avec violence. Elle avait subi un assaut à la voiture bélier il y a 15 jours. Les policiers étaient sur place pour guetter d'autres actes de vandalisme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers bouclent le carrefour où des policiers ont été attaqués avec des cocktails Molotov, samedi 8 octobre 2016 à Viry-Châtillon (Essonne).
Des policiers bouclent le carrefour où des policiers ont été attaqués avec des cocktails Molotov, samedi 8 octobre 2016 à Viry-Châtillon (Essonne). (THOMAS SAMSON / AFP)