VIDEO. Hommage à la préfecture de police : "La nation tout entière doit se mobiliser et agir face à l'hydre islamiste", déclare Emmanuel Macron

Le président a prononcé un discours en hommage aux quatre victimes de la tuerie perpétrée par un agent de la préfecture de police de Paris. 

"Sept minutes ont suffi à plonger la préfecture de police dans un des drames les plus douloureux de l'histoire et la France dans la stupeur et incompréhension." C'est ainsi qu'Emmanuel Macron a entamé son discours d'hommage aux quatre victimes de la tuerie à la préfecture de police, à Paris, mardi 8 octobre. Le président a prononcé son discours dans la cour d'honneur de la préfecture, où étaient exposés les cercueils des quatre fonctionnaires tués par leur collègue radicalisé, Mickaël Harpon. 

 "Si fier, nous le sommes d'eux. Je m'incline au nom de toute la nation devant la douleur des proches de ceux qui sont tombés", a poursuivi le chef de l'Etat. "La République sera toujours à vos côtés", a martelé le président de la République en s'adressant aux proches des victimes.

"La lumière sera fait les interrogations levées, les responsabilités établies. La justice passera comme il se doit", a promis Emmanuel Macron, assurant qu'un "combat sans relâche" serait mené "face au terrorisme islamiste".

"Faisons bloc, tous ici réunis face au terrorisme"

"La nation tout entière doit se mobiliser et agir face à l'hydre islamiste. Une société de vigilance. Voilà ce qu'il nous revient de bâtir. Savoir repérer au travail, à l’école, les relâchements, les déviations. Cela commence par vous, fonctionnaires, serviteurs de l'Etat", a-t-il ajouté.

"Faisons bloc, tous ici réunis face au terrorisme. Nous mènerons toujours le combat et à la fin nous l'emporterons, car nous avons cette force d'âme. Nous le faisons pour nos morts, pour nos enfants, nous le faisons pour la nation", a conclu Emmanuel Macron. L'hommage s'est poursuivi avec un temps de recueillement des policiers devant les cercueils.

Le président Emmanuel Macron lors de son discours d\'hommage aux quatre victimes de la tuerie à la préfecture de police, à Paris, le 8 octobre 2019.
Le président Emmanuel Macron lors de son discours d'hommage aux quatre victimes de la tuerie à la préfecture de police, à Paris, le 8 octobre 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)