Cet article date de plus de cinq ans.

A quelques jours de Noël, le gouvernement s'inquiète de la sécurité des églises

Le ministre de l'Intérieur a adressé des consignes aux directeurs de police et de la gendarmerie, selon Europe 1.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'église Saint-Cyr-Sainte-Julitte de Villejuif (Val-de-Marne), visé par un attentat déjoué en avril, dont Fabien Clain aurait été le coordinateur. (MAXPPP)

Une semaine avant Noël, le gouvernement est préoccupé par la sécurité des églises. Selon des informations d'Europe 1, mises en ligne vendredi 18 décembre, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a adressé mercredi un télégramme de trois pages aux préfets et aux directeurs de la police et de la gendarmerie.

Dans ce courrier, le ministre de l'Intérieur parle de "terroristes désormais aguerris" et de "l'exceptionnelle force symbolique" que constituerait une attaque pendant les messes de Noël, selon la radio. Il rappelle aussi les consignes passées au mois d'avril, après l'attentat déjoué à Villejuif, qui visait une église.

Demander l'ouverture des manteaux à l'entrée de la messe

Le ministre recommande aux préfets et aux forces de l'ordre de prendre contact avec les responsables des paroisses pour leur demander de signaler des comportements inhabituels. Ces responsables sont aussi invités à demander l'ouverture des manteaux à l'entrée, en particulier le soir du 24 et lors des offices du 25 décembre. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Police

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.