Opération antiterroriste en Belgique : trois suspects maintenus en détention, un quatrième inculpé

La semaine dernière, treize personnes ont été arrêtées. Cinq d'entre elles ont été inculpées pour "appartenance à un groupe terroriste", dont trois ont été incarcérées.

Une voiture de police transporte un suspect interpellé lors de l\'opération antiterroriste en Belgique, le 21 janvier 2015, à Bruxelles (Belgique).
Une voiture de police transporte un suspect interpellé lors de l'opération antiterroriste en Belgique, le 21 janvier 2015, à Bruxelles (Belgique). (THIERRY ROGE / BELGA MAG / AFP)

Après l'opération antiterroriste menée en Belgique la semaine précédente, la justice a décidé, mercredi 21 janvier, d'inculper un nouveau suspect et de maintenir en détention préventive trois personnes déjà inculpées.

Treize personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette opération qui s'est soldée par la mort de deux suspects, le 16 janvier, lors d'un assaut à Verviers, dans l'est du pays. Cinq d'entre elles ont été inculpées pour "appartenance à un groupe terroriste", dont trois ont été incarcérées.

Mardi, une autre opération policière a été menée à Comines. Elle était liée à un "trafic d'armes" et a été faite à la demande des autorités françaises avant les attentats en région parisienne, a indiqué mercredi le parquet de Tournai. Ni arme, ni explosifs n'ont été découverts. Les policiers ont en revanche "procédé à la saisie de nombreux objets pouvant intéresser l'affaire".