Cet article date de plus de six ans.

Octuple infanticide : Dominique Cottrez, terrorisée au premier jour du procès

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Octuple infanticide : Dominique Cottrez, terrorisée au premier jour du procès
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le procès de Dominique Cottrez, accusée d'avoir tué huit nouveau-nés, s'ouvre ce 25 juin aux assises de Douai. 

C'est une histoire d'infanticides sans précédent. Dominique Cottrez est accusée d'avoir tué huit de ses nouveau-nés. Ce jeudi 25 juin, elle comparaît pour l'ouverture de son procès aux assises de Douai (Nord). Terrorisée, tremblante, Dominique Cottrez éclate en sanglots dès son entrée dans la cour d'assises. Face à elle, ses deux filles et son mari, parties civiles dans le procès. À son époux, elle avait caché ses grossesses et les relations sexuelles non consenties que lui imposait son père depuis l'âge de huit ans.

"Mon poids a toujours été mon drame" 

En juillet 2010, huit cadavres de nourrissons sont retrouvés au domicile de Dominique Cottrez. Elle avoue tous les meurtres de ces bébés nés à terme et qu'elle étouffait. À la barre, elle raconte sa vie, son enfance. "À l'école, on m'appelait la grosse, mon poids a toujours été mon drame, je pèse 160 kilos. J'ai toujours eu honte de consulter un médecin. Je préférais cacher mes grossesses plutôt que d'avoir à subir un examen médical", a expliqué à la cour d'assises l'accusée qui encourt la réclusion criminelle à perpétuité. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.