564 noyades accidentelles comptabilisées en France depuis le 1er juin, un chiffre stable par rapport à 2018

L'enquête révèle que 45 % des noyades accidentelles sont survenues en mer, dont 35 % concernent les plus de 65 ans.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Entre le 1er juin et le 25 juillet 2021, 45 % des noyades accidentelles sont survenues en mer. (Photo d'illustration) (VINCENT VOEGTLIN / MAXPPP)

564 noyades accidentelles sont survenues en France depuis le 1er juin, dont 131, soit près d'un quart (23 %), ont été suivies de décès, révèlent les résultats de l'enquête menée par Santé publique France publiés vendredi 30 juillet. Ces chiffres, recensés entre le 1er juin et le 25 juillet, restent relativement stable par rapport à la dernière enquête de Santé publique France en 2018. 568 noyades accidentelles étaient dénombrées. 126 étaient suivies de décès.

L'enquête révèle que 45 % des noyades accidentelles sont survenues en mer, dont 35 % concernent les plus de 65 ans. Plus d'un quart de ces noyades (27 %) ont eu lieu dans un cours d'eau ou sur un plan d'eau. Et un quart (26 %) se sont produites en piscine, dont les deux tiers (63 %) ont touché des enfants de moins de 6 ans.

Une hausse des noyades au moment du déconfinement

Le nombre de noyades accidentelles est variable selon les périodes. Sur la première quinzaine de juin, elles sont survenues dans un contexte de levée des mesures de restriction déployées pour la gestion de l’épidémie de Covid-19, note le communiqué. Un nombre moins important de noyades accidentelles a été enregistré sur la première quinzaine de juillet. Les conditions climatiques ont été beaucoup moins favorables à la baignade sur une large partie du territoire métropolitain par rapport au mois de juin.

Ces noyades accidentelles touchent principalement les enfants âgés de moins de 6 ans (23 %) et les plus de 35 ans (24 %). 45 % des décès par noyades accidentelles ont eu lieu dans les cours d'eau et sur les plans d'eau. Ces décès concernent toutes les catégories d'âge. C'est dans les régions du littoral, notamment en Occitanie et en Provence-Alpes-Côte d’Azur, que les noyades accidentelles ont été les plus nombreuses. 123 ont eu lieu en Occitanie et 105 en région Paca.

La nécessité de "poursuivre la prévention"

Santé publique France souligne toutefois que "le nombre de noyades accidentelles reste élevé". "Ces résultats soulignent la nécessité de poursuivre la prévention sur le risque de noyades à tous les âges, en insistant sur la reprise progressive de l'activité physique, dont la baignade, tenant compte de l'état de santé de chacun", ajoute le communiqué.

L’enquête "Noyades" est réalisée sur le territoire métropolitain et Outre-mer du 1er juin au 30 septembre 2021. Elle permet de recenser toutes les noyades, quelle qu’en soit l’origine (accidentelle, suicidaire, criminelle ou indéterminée), prises en charge par un service de secours organisé et suivies d’une prise en charge hospitalière ou d’un décès.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Noyades

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.