Naufrage du "Concordia" : 39 passagers réclament 520 millions de dollars

Les passagers du Costa Concordia qui ont déposé plainte aux Etats-Unis réclament des dommages et intérêts. Pour leur avocat, des membres d'équipage du ferry naufragé "ont montré un mépris envers la vie humaine".

Une équipe technique s\'affaire autour du \"Costa Concordia\", échoué près de l\'île toscane du Giglio, le 27 janvier 2012.
Une équipe technique s'affaire autour du "Costa Concordia", échoué près de l'île toscane du Giglio, le 27 janvier 2012. (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)

Les 39 passagers du paquebot Costa Concordia qui ont déposé une plainte contre le croisiériste américain Carnival à Miami (Floride), ville où se situe son siège, réclament 528 millions de dollars (400 millions d'euros) de dommages et intérêts, a indiqué mardi 14 février l'avocat des naufragés. La société Costa Croisières, à qui appartenait le Costa Concordia, est une filiale de Carnival.

La plainte souligne "les dommages et préjudices subis résultant de la conduite des officiers et des membres d'équipage du Costa Concordia qui ont démontré un mépris envers la vie humaine". Le Concordia a fait naufrage près de l'île du Giglio le 13 janvier, avec 4 229 personnes à bord, faisant 32 morts.

"Les accusés ont été gravement imprudents et entêtés et ont agi sans jamais prendre en compte la sécurité, les vies et le bien-être des plaignants", a déclaré l'avocat en charge de cette plainte, Marc Bern, lors d'une conférence de presse. Les nouvelles accusations visent en particulier le commandant du navire, Francesco Schettino, accusé d'avoir mal géré les opérations d'évacuation du paquebot. L'équipage du paquebot est également accusé de négligence.