Mulhouse : ce que l'on sait du petit garçon séquestré trois ans par son père

Le garçon de 8 ans vivait seul toute la journée dans un appartement insalubre et complètement coupé du reste du monde. 

France 2

Un homme a été mis en examen, vendredi 9 octobre à Mulhouse (Haut-Rhin), pour avoir séquestré pendant trois ans à son domicile son fils aujourd'hui âgé de 8 ans. Poursuivi pour enlèvement et séquestration, le père, âgé de 37 ans, encourt 30 ans de réclusion. Le parquet a requis vendredi son placement en détention provisoire. Francetv info revient sur cette terrible affaire. 

Comment a-t-il été retrouvé ? 

Fin 2012, les parents du petit garçon, alors âgé de 5 ans, se séparent. A l'époque, ils vivent à Nice (Alpes-Maritimes). Le père s'enfuit avec l'enfant. Depuis, ils étaient introuvables.

Après quatre plaintes déposées par la mère et plusieurs tentatives d'arrestation, c'est finalement dans la région de Mulhouse que la police retrouve la trace de l'enfant. Le père est géolocalisé grâce à son téléphone portable. Les policiers montent un plan pour parvenir à l'interpeller. Selon Les Dernières Nouvelles d'Alsace, ils contactent son ancien employeur "pour lui demander de le faire revenir en prétextant qu’il a des indemnités de départ à récupérer". Le père tombe dans le piège, et est interpellé mercredi 7 octobre.

Quel est son état de santé ?

Lorsque les policiers poussent la porte de l'appartement occupé par le père et son fils, ils découvrent un lieu totalement insalubre. Très perturbé, le petit garçon est dans un état de santé déplorable, avec des morsures de punaises et des lentes dans les cheveux.

Enfermé 24 heures sur 24, il vivait coupé du monde, avec pour seule compagnie une télévision branchée sur une chaîne pour enfants. Son père "lui avait appris à parler doucement pour ne pas qu'on l'entende", a précisé le parquet de Mulhouse.
 
L'enfant, "pas du tout éduqué", sortait "à peine de temps à autre, juste pour faire quelques courses avec son père". Mais "l'essentiel du temps", notamment lorsque son père travaillait, il restait "absolument livré à lui-même", avec pour seule compagnie la télévision. Il ne pouvait pas sortir, et avait pris une "habitude de prostration", a précisé le procureur. Le garçonnet n'a pas subi de violence physique, mais présente des "carences éducatives très graves". 

Comment se sont passées les retrouvailles avec sa mère ? 

Assez mal. Cette séparation de trois ans et les conditions dans lesquelles l'enfant a vécu ont laissé des traces qui risquent de mettre du temps à s'effacer. Immédiatement après l'annonce de l'interpellation de son ancien mari, la mère s'est rendue à Mulhouse. Mais, selon le procureur, le petit garçon "manifeste peu le désir de revoir sa mère", car il a subi une "coupure énorme". Il a été placé pour le moment dans une famille d'accueil.

Le JT
Les autres sujets du JT
C\'est dans cet immeuble que le garçon de 8 ans a été découvert mercredi 7 octobre. 
C'est dans cet immeuble que le garçon de 8 ans a été découvert mercredi 7 octobre.  (SEBASTIEN BOZON / AFP)