Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Mort de Clément Méric : "indignation et de recueillement" à l’Assemblée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
LCP
Article rédigé par
France Télévisions

Les députés ont observé un moment de recueillement à la reprise de séance, jeudi après-midi, à la demande de Claude Bartolone.

Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale, a demandé jeudi 6 juin un temps de recueillement après l’agression de Clément Méric, à Paris, la veille. L'étudiant de 18 ans est mort après une bagarre avec des skinheads d'extrême droite : "L’Assemblée nationale, unanime, exprime sa condamnation de tout acte de haine et de violence, et adresse son soutien à sa famille. Je vous invite, en hommage à Clément Méric et par solidarité, compte tenu de son état [le jeune homme était alors en état de mort cérébrale], à respecter un temps d’indignation et de recueillement".

La classe politique française a unanimement condamné, en des termes particulièrement forts, "l'agression", voire "l'assassinat" du jeune militant d'extrême gauche. Les députés ont observé ce moment de recueillement à la reprise de séance de l'après-midi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.