Cet article date de plus de sept ans.

Bergé et Barjot se rejettent la responsabilité de l'agression de Clément Méric

L'homme d'affaires estime que La Manif pour tous a "préparé le terrain" de ce drame. Frigide Barjot accuse Hollande et la loi Taubira.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Frigide Barjot, porte-parole du collectif La Manif pour tous, lors d'une manifestation à Paris, le 21 avril 2013. (PIERRE ANDRIEU / AFP)

Ils établissent tous deux un lien direct avec le débat sur le mariage pour tous. Pierre Bergé et Frigide Barjot s'attaquent par médias interposés, jeudi 6 juin, au lendemain de l'agression de Clément Méric, mort après une altercation avec des skinheads, à Paris. "Cette Manif pour tous se rend-elle compte ?", interroge l'homme d'affaires, qui estime que les antimariage pour tous ont "préparé le terrain" de ce drame. L'ancienne porte-parole de La Manif pour tous, Frigide Barjot, juge au contraire que "cette bagarre des extrêmes est le résultat de neuf mois d’un pouvoir qui a refusé d’écouter le peuple français", en faisant voter la loi Taubira.

Pierre Bergé accuse Frigide Barjot

L'homme d'affaires, proche du Parti socialiste et actionnaire du journal Le Monde, a vivement réagi sur Twitter à la nouvelle de l'agression de l'étudiant de 18 ans, militant d'extrême gauche. "Je suis profondément révulsé par la mort de ce garçon, tué, assassiné par des militants d'extrême droite en plein Paris. Une honte absolue", écrit-il. "J'en appelle à tous ceux qui refusent le fascisme, la droite extrême souvent accueillie par la droite dite républicaine, à se mobiliser."

Puis, Pierre Bergé, fervent partisan du mariage pour tous, accuse La Manif pour tous, collectif en pointe dans la lutte contre la loi Taubira. "Ce sont ces inconscients de la Manifpourtous qui ont préparé le terrain. En s'associant avec l'extrême droite, ils lui ont permis d'exister", tweete l'homme d'affaires. Face aux nombreuses réactions indignées des militants du collectif, Pierre Bergé a persisté dans un tweet : "Malgré tous ceux qui m'insultent, je le redis la Manifpourtous a accepté dans ses rangs ces fachos qui ont tué Clément. A eux de réfléchir."

Frigide Barjot accuse Hollande et la loi Taubira

L'ancienne porte-parole de La Manif pour tous, a annoncé jeudi sur i-Télé qu'elle allait porter plainte pour diffamation contre Pierre Bergé. Dans une tribune publiée sur le site Newsring.fr, elle ajoute vouloir aussi poursuivre l'homme d'affaires pour "mensonge et incitation à la haine". Elle estime que "monsieur Bergé a été l’instrument de la montée des violences, quand il dit notamment que si une bombe explosait lors de la manifestation du 24 mars [la plus importante des antimariage pour tous], il ne pleurerait pas".

Comme Pierre Bergé, elle établit un lien direct entre l'agression de Clément Méric et le débat sur le mariage pour tous. "Cette bagarre des extrêmes est le résultat de neuf mois d’un pouvoir qui a refusé d’écouter le peuple français", écrit-elle. "Le président a fait monter les extrêmes en faisant passer une loi dont les Français ne veulent pas, de manière autoritaire et antidémocratique. Et il y a eu un mort, conséquence de ce déni de démocratie."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.