Le meurtrier présumé de Chloé mis en examen

Zbigniew Huminski a été mis en examen ce vendredi. France 3 revient sur le parcours violent de ce Polonais de 38 ans.

Voir la vidéo
France 3

 

Le meurtrier présumé de Chloé, violée et tuée mercredi 15 avril, a été mis en examen pour enlèvement, viol, séquestration et meurtre de la fillette ce vendredi à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais). "C'est quelqu'un dont on se rend compte qu'il ne parle pas beaucoup, qu'il a du mal à aborder les faits", a commenté Me Antoine Deguines, l'avocat de Zbigniew Huminski. L'homme a en effet gardé le silence devant le juge d'instruction.

"C'est quelqu'un qui n'est pas réadaptable"

Le parcours de ce Polonais de 38 ans est ponctué de nombreuses condamnations pour vol et violence. Il vivait à Calais quand il a été arrêté en 2009 pour deux agressions au couteau. Pour le psychologue qui l'avait à l'époque expertisé, l'homme avait un profil de psychopathe. "Une forte impulsivité, pas de regret, pas de culpabilité par rapport à la commission des faits à l'époque. Un potentiel de dangerosité important. C'est quelqu'un qui n'est pas réadaptable ", raconte Christian Soenen.

Il sort de prison en mars 2014 et est expulsé vers la Pologne. Il y est poursuivi pour cambriolage où il est condamné à un an de prison ferme, il devait être prochainement incarcéré. C'est dans ce contexte qu'il quitte la Pologne pour la France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers établissent un cordon de sécurité autour des lieux où Chloé, une petite fille de 9 ans, a été retrouvée morte à Calais (Pas-de-Calais), le 15 avril 2015.
Des policiers établissent un cordon de sécurité autour des lieux où Chloé, une petite fille de 9 ans, a été retrouvée morte à Calais (Pas-de-Calais), le 15 avril 2015. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)