Calais : le meurtrier présumé de la fillette mis en examen

Le meurtrier présumé de Chloé a été mis en examen et écroué ce vendredi. France 2 revient sur cette affaire.

FRANCE 2

Mis en examen vendredi 17 avril, Zbigniew Huminski a quitté le palais de justice de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) dans l'après-midi, direction la prison où il sera écroué. Ce Polonais de 38 ans a été mis en examen pour enlèvement, viol, séquestration et meurtre. "Il n'a pas souhaité faire de déclarations devant le juge d'instruction", indique son avocat, Me Antoine Deuines au micro de France 2, qui précise que son client ne change pas de version. Il avait reconnu lors de sa garde à vue avoir tué la petite Chloé, neuf ans. D'après ses déclarations, il est arrivé de Varsovie à Calais, le matin du meurtre.

"Le risque de récidive était très très élevé"

En Pologne, il avait été condamné en mars à un an de prison ferme pour une tentative de cambriolage. Il devait se constituer prisonnier d'ici quelques jours. Le tribunal de Varsovie ne reconnaît aucune responsabilité dans cette affaire. Pour lui, il n'avait aucune raison de l'incarcérer. Une analyse loin de celle de cet expert français. "Il n'y avait pas de culpabilité. Aucun élément de ce genre-là", se souvient Christian Soenen, le psychologue qui l'avait rencontré alors qu'il était emprisonné en France. "Il avait une tendance à se déresponsabiliser assez facilement, en évoquant l'alcool (...) Je pense que le risque de récidive était très, très élevé", ajoute-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT