Corse : un homme de 27 ans tué par balles dans un probable règlement de comptes à Porticcio

Défavorablement connu de la justice, l'homme a été tué par balles mercredi matin à Porticcio, près d'Ajaccio, alors qu'il se trouvait au volant de sa voiture.

Police nationale sur le port d\'Ajaccio (photo d\'illustration), le 18 juillet 2016.
Police nationale sur le port d'Ajaccio (photo d'illustration), le 18 juillet 2016. (LUCCIONI MICHEL / MAXPPP)

Nicolas Kedroff, âgé de 27 ans, a été tué par balles mercredi matin à Porticcio, près d'Ajaccio, alors qu'il se trouvait au volant de sa voiture, rapporte France Bleu RCFM. Défavorablement connu de la justice, il a été retrouvé mort à proximité des villas de Lorello.

L'homme était mis en examen pour l'assassinat de Patrick Sorba

Selon les premières constatations effectuées mercredi en fin de matinée par les enquêteurs, l'homme a été atteint de plusieurs balles. Des armes de guerre ont probablement été utilisées puisque le véhicule de la victime était blindé, selon le procureur de la République d'Ajaccio qui s'est rendu sur place.

L'homme abattu, Nicolas Kedroff, était défavorablement connu de la justice. Il était mis en examen, depuis 2014, pour l'assassinat de Patrick Sorba et pour tentative d'assassinat contre son frère aîné, Francis Sorba.

Mercredi matin, une voiture incendiée a été retrouvée à deux kilomètres des lieux où Nicolas Kedroff a été abattu. On ignore pour l'heure si ce véhicule est bien celui qui a été utilisé par les auteurs du meurtre.

La direction régionale de la police judiciaire de Corse est en charge de l'enquête, ouverte par le parquet d'Ajaccio.