Meurthe-et-Moselle : quatre hommes interpellés et placés en garde à vue pour avoir dégradé des boîtiers SNCF

Les quatre hommes, interpellées jeudi, ont dit avoir agi dans le cadre des "gilets jaunes". 

Les appareils dégradés à Lunéville commandaient neuf passages à niveau du secteur (illustration).
Les appareils dégradés à Lunéville commandaient neuf passages à niveau du secteur (illustration). (VINCENT ISORE / MAXPPP)

Quatre hommes ont été interpellés et placés en garde à vue jeudi 29 novembre vers 17 heures à Lunéville, en Meurthe-et-Moselle, pour avoir dégradé des boîtiers SNCF.

Ces appareils commandaient neuf passages à niveau du secteur, ce qui a entraîné des retards de circulation des trains, a appris franceinfo vendredi 30 novembre d'une source proche du dossier, confirmant une information d'Europe 1.

Ces individus ont dit avoir agi dans le cadre du mouvement des "gilets jaunes". Le préjudice est en cours d'évalution.