Cet article date de plus de sept ans.

Maroc : Catherine Graciet et Eric Laurent mis en examen

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Maroc : Catherine Graciet et Eric Laurent mis en examen
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Soupçonnés de chantage à l'encontre du roi du Maroc, les deux journalistes français ont été mis en examen.

Deux journalistes français, Catherine Graciet et Éric Laurent, ont été mis en examen dans la nuit de vendredi à samedi 29 août alors qu'ils sont soupçonnés d'avoir fait chanter le roi du Maroc. En échange de deux millions d'euros, ils auraient promis de ne pas publier un livre à charge sur le roi du Maroc, Mohammed VI. Un accord financier stipulé dans une lettre manuscrite datée du 27 août. 

Une rencontre sur écoute 

La rencontre entre les deux journalistes et le représentant du royaume marocain a eu lieu dans un grand hôtel parisien. Catherine Graciet et Éric Laurent l'ignorent, mais la police a placé le lieu sur écoute après une plainte des autorités marocaines. Les deux journalistes sont interpellés sur le champ.
 
L'entourage de Mohammed VI affirme être victime d'un chantage orchestré par les deux Français, mais les journalistes eux soutiennent qu'il s'agit d'une transaction proposée par le Maroc pour éviter la parution de l'ouvrage. Catherine Graciet et Éric Laurent ont tous les deux été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire avec interdiction de se rencontrer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.