Maine-et-Loire : les gendarmes croient intervenir pour une dispute conjugale et tombent sur "Louis la Brocante"

Dans une maison de retraite, un nonagénaire a composé le 17 sur son téléphone alors qu'il voulait simplement changer de chaîne.

Victor Lanoux, en tournage pour \"Louis la Brocante\", à Bordeaux (Gironde) le 27 avril 2000.
Victor Lanoux, en tournage pour "Louis la Brocante", à Bordeaux (Gironde) le 27 avril 2000. (ANDANSON / SIPA)

L'histoire remonte au 2 octobre. Ce jour-là, les gendarmes du Maine-et-Loire recoivent un appel provenant de la maison de retraite de La Salle-de-Vihiers, rapporte Ouest-France mardi 30 octobre. "Au bout du fil, une discussion virulente entre une femme et un homme à propos d’un possible divorce", écrivent les gendarmes sur leur page Facebook

Les gendarmes décident donc d'intervenir pour protéger une personne en danger. Mais sur place, ils découvrent "un nonagénaire assis devant sa télévision", en train de regarder Louis la Brocante, la série de France 3 dans laquelle jouait Victor Lanoux. Les gendarmes constatent alors que la télécommande et le téléphone du vieil homme sont posés au même endroit.

"Croyant prendre sa télécommande pour changer de chaîne et regarder la '17', le retraité avait en fait composé ces chiffres sur son téléphone et non sa télécommande", racontent les forces de l'ordre. Face à la bourde du nonanégénaire, ils gardent le sourire : "Ne pouvant changer de chaîne, la conversation entendue par l'opérateur du service des appels d’urgences n'était autre que celle de... Louis la Brocante se fâchant avec son épouse !"