Cet article date de plus de sept ans.

Magnanville : une photo du policier tué retrouvée dans le téléphone de l'assassin

5 jours après le meurtre du couple de policiers dans les Yvelines, l'enquête avance. Le terroriste Larossi Abbala aurait ainsi peut être préparé son crime. Une photo du commandant de police a ainsi été retrouvée dans le portable du tueur.
Article rédigé par Laurent Doulsan
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Recueillement à Magnanville après le meurtre du couple de policiers  © MaxPPP)

Des éléments réunis par les enquêteurs permettent de penser que Larossi Abballa, l'homme qui a tué lundi un couple de policiers à Magnanville (Yvelines), a pu préparer son crime, selon les informations du service police-justice de France Info. Une photo du commandant de police Jean-Baptiste Salvaing, l'une des victimes, en uniforme, a notamment été retrouvée dans l'un des téléphones du tueur.

Les enquêteurs cherchent à savoir comment cette photo est arrivée dans l'appareil, et n'excluent pas que le cliché puisse avoir été extrait de l'ordinateur familial des victimes, le soir du double-assassinat, en non pas avant. 

Le tueur aurait fait des repérages

Dans les jours qui ont précédé le double-assassinat, les 8, 9 et 10 juin, l'un des téléphones de Larossi Aballa a également été localisé près du commissariat des Mureaux, ou travaillait Jean-Baptiste Salvaing. Ce téléphone a aussi "borné" dans la commune de Magnanville, ou habitait le couple, et où il a été tué. Larossi Abballa pourrait avoir fait des repérages avant de passé à l'acte. Le tueur a affirmé avoir agi au nom du groupe Etat islamique, il était déjà connu pour des faits de radicalisation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.