Cet article date de plus de dix ans.

Lyon. Un bus écrase un conducteur de scooter sans s'arrêter

Les circonstances de l'accident restent troubles au lendemain de la mort du conducteur âgé de 19 ans.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un conducteur de scooter a été renversé par un bus articulé à Lyon (Rhône), samedi 18 août 2012. (Photo d'illustration) (PHILIPPON JOEL / MAXPPP)

FAITS-DIVERS - Le conducteur d'un scooter, âgé de 19 ans, a été tué par un bus, dans le centre-ville de Lyon (Rhône), samedi 18 août dans l'après-midi. Le bus ne s'est pas arrêté et les différents chauffeurs interrogés assurent ne s'être rendus compte d'aucun accident, rapporte Le Progrès. L'accident s'est déroulé vers 15h45, place Bellecour. Un jeune homme originaire de Villeurbanne qui se dirigeait en deux-roues, casqué, vers les quais de Saône est passé sous les roues d'un bus.

Les circonstances de l'accident restent floues. Le jeune homme aurait tenté dépasser une voiture qui freinait devant lui, rapporte Le Progrès, citant des témoins de la scène. Durant la manœuvre, presque à l'arrêt, il aurait alors "perdu l'équilibre et serait tombé sur la voie réservée aux transports en commun", rapporte le quotidien. A ce moment là est passé un long bus articulé, qui circulait dans le même sens que le jeune pilote, qui serait passé sous les roues du bus.

La police a interrogé commerçants et passants témoins de la scène et entendu les cinq chauffeurs de bus qui circulaient dans la zone à ce moment là. Aucun d'entre eux n'a signalé d'accident, ce qui laisse supposer que le conducteur du bus qui a roulé sur la victime "ne s'est pas rendu compte de l'accident ou n'a pas voulu s'arrêter", selon la police. Les enquêteurs inspectent les véhicules pour tenter de trouver une trace de l'accident, qui permettrait d'identifier le bus mis en cause et son chauffeur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.