Le fils du chef étoilé Yannick Alléno est mort percuté par une voiture volée, un homme en garde à vue

Antoine Alléno, âgé de 24 ans, était à la tête du restaurant Burger Père et Fils. Le parquet de Paris a ouvert une enquête du chef d'homicide involontaire aggravé et précise qu'un homme a été placé en garde à vue.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le chef étoilé Yannick Alléno devant le restaurant de l'hôtel Hermitage à Monaco, le 17 mai 2021. (SEBASTIEN BOTELLA / MAXPPP)

La famille du chef cuisinier Yannick Alléno, à la tête du Pavillon Ledoyen, annonce lundi 9 mai la mort d'Antoine Alléno, restaurateur, victime d’un accident de la route survenu dans la nuit du 8 mai à Paris. "C’est avec une profonde tristesse que le chef Yannick Alléno, sa maman Isabelle, son frère Thomas, sa famille, ainsi que les équipes du Groupe Yannick Alléno vous font part du décès de leur fils, frère, collègue et ami, Antoine", indique la famille dans un communiqué transmis à franceinfo.

Un homme en garde à vue

Le parquet de Paris a ouvert une enquête du chef d'homicide involontaire aggravé et précise qu'un homme a été placé en garde à vue "peu de temps après les faits".  Une source judiciaire confirme que le véhicule du suspect avait été volé.

Antoine Alléno, âgé de 24 ans, était à la tête du restaurant Burger Père et Fils, lancé l’année dernière avec son père Yannick. "Prometteur et talentueux, Antoine appartenait à cette nouvelle génération de cuisiniers, déterminée à révolutionner le paysage gastronomique français", souligne le communiqué. La famille Alléno et leurs proches se disent "sensibles à la bienveillance et à la compréhension de tous, dans le respect de leur intimité."

Le restaurant Burger Père et Fils, situé dans le 7e, restera fermé jusqu'à nouvel ordre, précise la direction de la communication du groupe, qui insiste sur la période de "recueillement dans la plus stricte intimité familiale."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.