Cet article date de plus de sept ans.

Hautes-Pyrénées : le meurtrier présumé d'un nonagénaire mis en examen

Il est accusé d'assassinat et d'atteinte à l'intégrité d'un cadavre, annonce le parquet. Il voulait, semble-t-il, lui manger le cœur et la langue.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jérémy Rimbaud, soupçonné d'avoir tué et tenté de manger le cœur et la langue d'un nonagénaire, arrive au tribunal de Pau (Pyrénées-Atlantique), vendredi 20 décembre 2013.  (GAIZKA IROZ / AFP)

Il est soupçonné d'avoir tenté de manger le cœur et la langue d'un nonagénaire à Nouilhan, un village des Hautes-Pyrénées, à la mi-novembre. Un ancien militaire a été mis en examen vendredi 20 décembre à Pau pour assassinat et atteinte à l'intégrité d'un cadavre, a indiqué le parquet.

Jérémy Rimbaud, ex-caporal de 26 ans, a également été mis en examen pour tentative d'assassinat sur un autre homme qu'il avait agressé le même jour. "Il a reconnu avoir tué le vieil homme à l'aide d'un outil métallique avant de lui retirer le cœur et la langue, dans l'intention, semble-t-il, de les manger", rapportent nos confrères de France 3 Midi-Pyrénées.

Un état psychique fragile

"Après son arrestation, son état psychique n'avait pas permis de le présenter devant un juge d'instruction", relate France 3. Transféré vendredi matin à Pau et présenté devant la juge d'instruction en charge de l'affaire, Isabelle Ardeef, le meurtrier présumé a été mis en examen après six heures d'audition.  

L'ancien soldat a été placé sous mandat de dépôt, mais va rester interné dans un établissement psychiatrique spécialisé à Cadillac, en Gironde.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.