Laurent Wauquiez arrête deux ados à scooter en infraction

Le quotidien régional "Le Progrès" raconte l'intervention du député-maire UMP du Puy-en-Velay.

Laurent Wauquiez, député UMP de Haute-Loire, à La Baule (Loire-Atlantique), le 7 septembre 2014.
Laurent Wauquiez, député UMP de Haute-Loire, à La Baule (Loire-Atlantique), le 7 septembre 2014. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

Un justicier dans la ville. Vendredi 5 septembre au soir, deux jeunes à scooter grillent un feu rouge dans le centre-ville du Puy-en-Velay (Haute-Loire). Le sang de Laurent Wauquiez ne fait qu'un tour. "Ils sont passés minimum à 70 km/h et pas loin d’une personne âgée qu’ils ont failli faucher", raconte au Progrès, mardi 9 septembre, le député-maire UMP de la ville, qui décide d'arrêter lui-même les contrevenants.

"J'en agrippe un par le col"

Le premier édile est au volant de sa voiture. Le deux-roues manque de l'accrocher. Il décide de prendre le scooter en chasse et le rattrape. "Je mets alors la voiture en arrêt au milieu de la voie avec les warnings, je sors en courant, et alors qu’ils s’apprêtaient à griller l’autre feu rouge, j’en agrippe un par le col", poursuit l'élu. Le ton monte. Et redescend lorsque les deux jeunes reconnaissent le maire.

Les deux adolescents ont été convoqués en mairie, samedi 6 septembre au matin. Ils doivent y revenir accompagnés de leurs parents, vendredi 12 septembre. "On leur a annoncé clairement la donne", assène Laurent Wauquiez. Le maire a l'intention de punir leur "comportement irresponsable" d'une "peine d’intérêt général au centre technique municipal "pendant un mois" dès "6 heures du matin." La loi, c'est lui.