Une équipe de cambrioleurs qui sévissait dans cinq départements démantelée

Depuis février dernier, un groupe de trois personnes "très aguerries et déterminées" ont cambriolé plusieurs commerces des Yvelines, de l'Essonne, du Loiret, de l'Orne et d'Eure-et-Loir. 

Une femme gendarme en juin 2019. 
Une femme gendarme en juin 2019.  (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)

Des bars-tabacs, des pharmacies et des centres de secours. Ce sont les principaux lieux cambriolés depuis février 2019 par trois malfaiteurs dans les Yvelines, l'Essonne, le Loiret, l'Orne et l'Eure-et-Loir. Tous ont été mis en examen, jeudi 18 juilllet, a annoncé la gendarmerie nationale dans un communiqué de presse.

Les trois suspects "issus de la communauté des gens du voyage" ont été interpellés lundi et sont soupçonnées de former une "équipe spécialisée dans les cambriolages de commerces". Dans leur butin : "Des cartouches de cigarettes et du numéraire". Ils ont également volé des voitures, du carburant et des plaques d'immatriculation. "Une trentaine de faits leur sont ainsi imputés", a résumé la gendarmerie nationale.

"L'opération judiciaire du 15 juillet, qui a été conduite avec l'appui du GIGN, du Groupe d'observation surveillance d'Ile-de-France (Gosif) et des groupements de gendarmerie départementale de l'Orne et de l'Eure-et-Loir, vient ainsi mettre un terme aux agissements d'une équipe particulièrement active qui causait un important préjudice au sein de la population et d'importants dégâts sur les commerces et véhicules ciblés", s'est-elle félicitée.