Affaire Méline : sa mère condamnée à 5 ans de prison avec sursis

Laurence Nait Kaoudjt n'ira pas en prison. Pourtant, en sortant du tribunal de Rennes, elle a laissé exploser sa colère.

FRANCE 2

Elle voulait l'acquittement. Laurence Nait Kaoudjt a été condamnée par la cour d'assises de Rennes (Ile-et-Vilaine) à cinq ans de prison ferme pour le meurtre de sa fille de huit ans lourdement handicapée. A la sortie de la salle d'audience, elle a clamé son désespoir : "Je suis écœurée. Les jurés n'ont pas de cœur. Les jurés représentent la société, le monde du handicap on s'en fiche, on s'en fiche complètement".

"Une décision au bénéfice du cœur"

Les jurés ont suivi les réquisitions de l'avocat général. L'accusée a été reconnue coupable du meurtre, en 2010, de sa fille de huit ans, Méline. Les jurés ont aussi admis des circonstances atténuantes. Selon eux, cette femme était psychologiquement instable aux moments des faits. Inacceptable pour la défense qui souhaitait l’acquittement de Laurence Nait Kaoudjt. "Je suis très triste, je suis déçu. Sa liberté évidemment n'a jamais été en cause dans cette affaire, personne n'aurait envisagé une privation de liberté. Pour autant, on demandait une décision au bénéfice du cœur, et cette cour d'assises n'a pas eu de cœur", a déclaré son avocat, maître Éric Dupond-Moretti. L'accusée ne fera pas appel de cette décision.

Le JT
Les autres sujets du JT
Laurence Nait Kaoudjt comparaît devant la cour d\'assises de Rennes (Ille-et-Vilaine), le 14 septembre 2015.
Laurence Nait Kaoudjt comparaît devant la cour d'assises de Rennes (Ille-et-Vilaine), le 14 septembre 2015. (BENOIT PEYRUCQ / AFP)