Cet article date de plus d'un an.

Grenoble : un chirurgien, suspendu pour avoir raté de nombreuses opérations, mis en examen pour homicides et blessures involontaires

76 plaintes ont été déposées contre le praticien, a indiqué le procureur.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (JEAN-JACQUES GOUSTILLE / MAXPPP)

Le docteur Hervé V., chirurgien de Grenoble (Isère) accusé par des dizaines de patients d’avoir raté leur opération, a été mis en examen pour homicides involontaires sur deux patients, et pour blessures involontaires sur 74 autres victimes, a appris franceinfo lundi 22 juin auprès du procureur de la République de Grenoble, confirmant une information de RTL. Le chirurgien, suspendu depuis le début de la procédure judiciaire, est placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d’exercer toutes activités médicales.

La mise en examen du docteur Hervé V. lui a été notifiée le 10 juin dernier, précise le procureur, Éric Vaillant. Le chirurgien conteste sa responsabilité et dénonce un emballement médiatique contre lui.

Outre l’interdiction d’exercer la médecine, les modalités du contrôle judiciaire du chirurgien prévoient l’interdiction de sortie du territoire sans autorisation et l’interdiction d’entrer en relation avec les victimes présumées, ses anciens patients, et les professionnels et collaborateurs de la Clinique des Cèdres, à Échirolles, ainsi que tout autre structure qui a pu être en lien avec le docteur dans le cadre de son exercice professionnel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice – Procès

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.