Procès du groupe de Tarnac : le tribunal se déplace exceptionnellement à Dhuisy

Peggy Mauger se trouve en direct de Dhuisy (Seine-et-Marne) ou une séance du procès du groupe de Tarnac va exceptionnellement avoir lieu ce vendredi 23 mars.

France 3

Le procès du groupe de Tarnac va exceptionnellement être déplacé à Dhuisy (Seine-et-Marne) pour la journée du vendredi 23 mars. C'est là-bas qu'a eu lieu le sabotage d'une ligne TGV en 2008. "En se rendant sur place, la présidente du tribunal veut vérifier la cohérence de la pièce centrale de l'accusation : le procès verbal de filature d'Yildune Lévy et Julien Coupat la nuit du sabotage. Procédure verbale dans laquelle les policiers ont affirmé avoir vu le véhicule des prévenus stationné en contrebas de la voie ferrée à 4h du matin", rappelle Peggy Mauger en direct de Dhuisy.

Refaire le trajet de la filature

La justice s'interroge. "La défense a elle sa réponse : tout simplement qu'Yildune Lévy et Julien Coupat n'étaient pas sur place et que les policiers auraient donc tout inventé afin de leur faire porter le chapeau. Aujourd'hui, les juges, les magistrats du parquet, les prévenus ainsi que les policiers qui ont fait cette filature vont refaire tout le trajet de cette nuit de filature afin de tenter de faire éclater la vérité dans cette affaire", explique la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Panneau de signalisation de la ville de Tarnac, en Corrèze.
Panneau de signalisation de la ville de Tarnac, en Corrèze. (PASCAL LACHENAUD / AFP)